jardin poétique

13 janvier 2019

Toutes ces chaînes

    Les chaines et les bracelets, Non pas, par manque d’argent, Je ne veux plus en porter...   ©.2016_Poete San-nom_ Octobre
Posté par R-Laurent à 00:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 janvier 2019

La saison des Amours (Au coin du feu)

La bûche est dans l'âtre L'incendie dans tes yeux...   Je me glisserai sous la couette Là où tu te tiens couchée Si vraiment tu le souhaites Je viendrai pour te chauffer   Je me blottirai contre toi Pour te communiquer mon envie Ma chaleur contre le froid... C'est mieux que de l'eau de vie   La bûche est dans l'âtre Mais l'incendie dans les yeux Inutile de le combattre Laissons plutôt faire ce feu   J'ai touché tes épaules Caressé tout ton corps Sans prononcer une parole Que pourrais-je... [Lire la suite]
Posté par R-Laurent à 01:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 janvier 2019

La saison des Amours (Au coin du feu)

    La bûche est dans l’âtre L’incendie dans tes yeux…   Je me glisserai sous la couette Là où tu te tiens couchée Si vraiment tu le souhaites Je viendrai pour te chauffer   Je me blottirai contre toi Pour te communiquer mon envie Ma chaleur contre le froid… C’est mieux que de l’eau de vie   La bûche est dans l’âtre Mais l’incendie dans les yeux Inutile de le combattre Laissons plutôt faire ce feu   J’ai touché tes épaules Caressé tout ton corps Sans prononcer une parole Que... [Lire la suite]
Posté par R-Laurent à 01:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2019

La vie est dure !

    Il faut s’aider sans tout céder, se démerder pour posséder sinon aller plaider...puisse-t-on accéder à votre requête ! Mais il faut tout d’abord savoir comment procéder. Le Padré est décédé, vous croyiez lui succéder, mais Dédé qu’on disait P...euh, mou, vous a précédé...Il faut ban...pour procréer, oh oui, il faut être dur ! Car... La vie est dure ! Dédé, cet obsédé des mecs musclés, a tout rafler sans rien vous accorder, rien concéder, hormis quelques vieux cd. Vous déban...D... [Lire la suite]
Posté par R-Laurent à 23:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2019

A la masse….

  Je suis à la masse, pas dans ma tasse…À la petite cuillère on me ramasse….je ne laisse pas de trace même si comme la limace, je me traîne…Mon palace est ma carapace...j’avance dans l’herbe grasse avec classe. Je suis si las…Mes sourires se muent en grimaces, dans la glace... mais hélas rien ne se voit ...depuis ta place, viens prendre la mienne, toi qui te prélasse avec autant de grâce….dans mon palace, ma peau, ma carapace…fragile, fragile je suis, ne la casse pas… Tout est sensass….on se laisse vivre….j’efface les traces... [Lire la suite]
Posté par R-Laurent à 23:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2019

Plénitude

  La lune illuminait, de sa pâle lueur blancheLes demeures dormant, d’un paisible sommeil,Les arbres immobiles, figés, cette brancheSur laquelle viendrait se poser le soleil. Et dans cette blancheur, rappelant les tombeaux,Les ombres dessinaient d’étranges silhouettes,Des hommes difformes, de voraces corbeaux,Disparaissant alors, au chant des alouettes. Même le temps qui passe, ici, s’est arrêté,Dans ce paysage, imperturbable, froid, calme,Où depuis très longtemps, ne vit plus aucune âme. Et seulement le vent, dans ce lieu... [Lire la suite]
Posté par R-Laurent à 23:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 janvier 2019

Sans père, fusion

  Dans son sérum coule cet amour qu’on ne trouve que dans l’ancien Rome, non même pas à Venise… De jour comme de nuit, elle porte sa chemise...de nuit et pour oublier l’ennui elle compte les jours comme on compte les moutons. Elle a sa chambre plus un autre mur sur lequel elle écrit ses états d’âme, ce sont ses maux, ce sont ses cris, mais cesseront-ils aujourd’hui ? Dans son sérum coulent ses rêves, flot contrôlé, flot rythmé, quelques images, des souvenirs, visage de ce père qui jamais ne la serre...et puis ses mots... [Lire la suite]
Posté par R-Laurent à 23:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2019

L’amour est un cadavre (Dans ton océan de larmes…)

  L’amour est un cadavre qu’il faut faire disparaître, une épave à engloutir au fin fond d’un cœur océan de larmes…et tu es les fleurs de la couronne dans cet étrange tableau. Ton cœur est le plus beau des tombeaux et tes yeux noirs comme des corbeaux veillent à ce que les lambeaux de l’exquis cadavre ne remontent à la surface. Ils guettent sans cesse chaque bulle que feraient des barbeaux sous les eaux, la moindre trace d’une remontée de ses vieux oripeaux….Tes cheveux de jais dansent dans le vent comme un flambeau éteint... [Lire la suite]
Posté par R-Laurent à 23:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2019

Rien à…foot !

  Le foot, j’en ai rien à foot…ça ne m’ajoute rien…ça ne m’enlève rien… à chacun son hobby… Bel après-midi, je m’étais assoupi après avoir lu et écrit quelques poésies…en sursaut je me réveille…ahuri…comme un abruti…à cause des…cris de sauvages ! « On est champion, on a gagné, vive la France, vive les Bleus »…ils sont heureux…moi, je voulais fermer les yeux…ils gueulent comme des vaches qui en veulent…moi, je rumine ! Leur cul au fond de leur fauteuil, je me demande ce qu’ils ont gagné…l’orgueil ou l’oseille…moi, j’ai perdu... [Lire la suite]
Posté par R-Laurent à 23:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2019

Pour qu’elle reste…

  Pour retenir mon petit rossignol, je badigeonnerai de colle tous les murs et les sols de peur qu'elle ne s'envole...de peur qu'elle ne décolle...je lui couperai les ailes...je l'attacherai sur mon épaule...j'ajouterai dans son bol quelques gouttes d'alcool si ne suffisent pas les belles paroles ! Ainsi agissent ceux…qui veulent garder près d’eux ceux qui ne veulent plus rester…la laisse pour le chien, le licou pour le cheval… l'amarre pour la bicoque...la bague au doigt…la corde au cou…un bijou dans son écrin…quelques mots... [Lire la suite]
Posté par R-Laurent à 23:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]